Services

Définition de L’ostéopathie

L’ostéopathie se définit comme une médecine manuelle, s’intéressant aux troubles fonctionnels du corps humain en globalité. Elle se distingue des autres moyens d’intervention en thérapie manuelle, en évaluant les interrelations, tant mécaniques que neurophysiologiques, pour découvrir ultimement la cause du problème. En effet, ce problème primaire peut engendrer souvent une série de complications secondaires et de symptômes à distance. Ceux-ci ne disparaîtront que lorsque la cause aura été traitée efficacement. L’intervention thérapeutique sera spécifique au type et au site du problème concerné. L’ostéopathe utilise ses mains de différentes façons pour établir un diagnostic ostéopathique et dispenser le traitement. Par différents tests de mobilité, tant au niveau articulaire (vertébral ou périphérique) qu’au niveau viscéral ou crânien, il évalue l’état des différents systèmes du corps humain. Il emploie, dans ce but, différents types de palpation qui lui permettront d’évaluer la forme, le volume, la consistance ou la tension et la position des structures évaluées. L’ostéopathe a ses limites, mais il saura vous orienter en cas de pathologies ou de symptômes demandant une prise en charge médicale.

L’ostéopathe à un impact sur le plan curatif, mais aussi pour préserver la qualité mécanique et pour éviter les incidents, blessure musculaire et articulaire, pour augmenter dans la mesure les performances physiques et diminuer le temps de récupération après l’effort. L’ostéopathie ne s’intéresse donc pas simplement à un symptôme ou à une maladie, mais considère le patient comme un tout devant être appréhendé dans son ensemble. Pour cela, l’art ostéopathique vise, via un diagnostic précis et des techniques manuelles adaptées, à traiter les problèmes fonctionnels, à rétablir et préserver l’état de santé, ainsi qu’à prévenir l’apparition de maladies. Elle ne propose pas de guérir les pathologies dégénératives, génétiques, infectieuses, ou néoplasiques. En revanche, elle peut avoir une action positive sur les conséquences de ces pathologies (en particulier la douleur) et peut aider l’organisme à combattre plus facilement la maladie. En résumé, l’ostéopathie est à la fois un art, une philosophie et une science.

Définition de l’orthothérapie – kinésithérapie

L’orthothérapie a été créée au début des années 1970 par un orthopédiste américain, le Dr Arthur Michèle. C’est une méthode préventive d’auto traitement, qui était destinée à redresser la posture de ses jeunes patients, à combattre leurs déséquilibres musculaires, osseux et à leur éviter des chirurgies. Il a ajouté le traitement musculaire thérapeutique lent et progressif et des exercices de correction prodigués. L’approche a été introduite au Québec vers 1975. À cette époque, des kinésithérapeutes comme Yves Paré l’ont encore enrichie en incorporant certaines techniques provenant d’Europe. Depuis, l’orthothérapie a continué d’évoluer au fil de l’expérience de ces nombreux professionnels.

L’éducation posturale est un élément important de l’orthothérapie. Une bonne posture permet de réduire les tensions sur les muscles et les articulations et contribue au bien-être. Elle permettrait d’assouplir le corps, de le rendre plus fluide et de réduire les spasmes et les contractures. Elle procurerait aussi plus de tonus et donnerait plus d’aisance aux mouvements. L’orthothérapie s’adresse donc aussi bien aux sportifs qu’aux personnes convalescentes à la suite d’un accident ou d’une chirurgie. Elle améliorerait la respiration, la circulation sanguine et lymphatique, favorisant ainsi l’élimination des toxines et un meilleur apport de nutriments et d’oxygène aux cellules du corps.

Définition de la massothérapie

La massothérapie est une des plus anciennes thérapies contre les douleurs physiques. C’est un traitement thérapeutique qui consiste à traiter ou soulager les douleurs par des manœuvres effectuées avec les mains et différents onguents ou huiles thérapeutiques. Dans l’optique de la santé globale, les soins en massage peuvent faire appel à plusieurs techniques dont le but visé est la relaxation des groupes musculaires et la détente de l’individu.

Par le massage, on prend conscience des tensions inscrites dans son corps, et dans le corps de l’autre. Ces tensions sont le résultat de conflits, de stress, de fatigue, de mauvaise posture, etc. La massothérapie est l’application d’un ensemble de techniques qui visent le mieux-être des individus grâce à l’exécution de mouvements des mains sur les différents tissus vivants. Cette thérapie agit entre autres sur la peau, les muscles, les tendons et les ligaments et vise tant le bien-être physique que psychologique. Les tensions se réduisent et s’éliminent doucement. Le traitement par massages thérapeutiques est utilisé dans des cas plus spécifiques.

NUTRITION PAR LA MÉTHODE BIOSIGNATURE

Cette méthode novatrice est basée sur des faits scientifiques qui établissent la corrélation entre les sites adipeux et l’activité hormonale. Développée par Charles Poliquin, entraîneur émérite reconnu mondialement, la BioSignature était d’abord utilisée pour les athlètes de haut niveau. La méthode lui a permis d’augmenter les capacités physiques et neurologiques de ses clients mais aussi de détecter entre autres les risques de maladies cardiovasculaires, de résistance à l’insuline, de troubles du sommeil et d’autres troubles métaboliques et hormonaux. La BioSignature s’adresse donc à tous ceux qui cherchent à atteindre une santé physique et psychologique optimale.

ACTIVE RELEASE TECHNIQUE (A.R.T)

Cette technique a été créée par un chiropraticien américain Michael Leahy. A.R.T est un système de techniques breveté qui traite les tissus. C’est une technique qui utilise les mouvements actifs du patient pour traiter les problèmes de types nerveux, musculaires, ligamentaires et les anciennes adhérences. L’A.R.T. est un procédé de choix, car elle traite les adhérences qui sont causées par la surutilisation des muscles créant la plupart des pathologies énumérées si contre : maux de tête, douleur dorsale, syndrome du tunnel carpien, sciatique, fascite plantaire, etc. Chaque session d’ART est réellement une combinaison d’examens et de traitements. Le thérapeute utilise ses mains pour évaluer le mouvement des muscles, des tendons, des ligaments et des nerfs. Des tissus anormaux sont traités en combinant la tension sur le tissu avec une précision dirigée tout en faisant des mouvements très spécifiques. Ces protocoles de traitements sont uniques à l’A.R.T. Ils permettent au thérapeute d’identifier et de corriger les problèmes spécifiques qui affectent le patient.

MUSCLE ACTIVATION TECHNIQUE (M.A.T)

Le but de M.A.T est d’activer le muscle faible qui lui-même crée la tension à l’autre muscle. Les muscles faibles ou inhibés peuvent créer à d’autres muscles le besoin de se contracter afin d’aider à stabiliser les articulations. M.A.T traite le problème à la source même et non le muscle qui est tendu. Ceci aide à reconstituer l’alignement normal du corps, à réduire les douleurs et à diminuer les dommages. Tout ce qui est nécessaire c’est de réactiver le muscle faible à l’aide de mouvements répétés envoyés au cerveau.

TAPING PROPRIOCEPTIF

Le taping neuro-proprioceptif est un outil efficace et sécuritaire de plus en plus utilisé.
Son effet sur la neurophysiologie permet, par différentes applications, de moduler la douleur, la tension musculaire et la proprioception du patient. Dispositif essentiel dans le coffre d’outils du professionnel de la santé, le taping neuro-proprioceptif prend une place de choix dans le traitement de différentes pathologies de toutes sortes.

Notre thérapie :

L’originalité de nos méthodes vient du fait qu’on n’utilise aucun instrument entre le patient et le praticien. Notre pratique thérapeutique se base sur l’anatomie, la biomécanique, la neurologie, la physiologie, la pathologie et un mélange de toutes nos techniques (ostéopathie, orthothérapie, kinésithérapie, A.R.T, M.A.T, Taping proprioceptif, etc.).
En allant au delà du symptôme, nous nous intéressons à l’histoire du corps et à ses traumatismes les plus anciens qui sont parfois passés inaperçus. Toutefois, la vraie originalité de nos techniques est la prévention avant et après une pathologie afin d’éviter les récidives.

Déroulement du traitement :

Une consultation dure en moyenne 45 minutes et se déroule en 3 temps :

  1. Un questionnaire est rempli lors de la première séance. Les questions qui nous intéressent surtout ont pour sujet des anciens traumatismes, maladies, infections, fracture, chutes, toutes douleurs ou maladies graves.
  2. L’examen s’effectue en sous-vêtements pour évaluer visuellement la statique du corps (scoliose, lordose, asymétrie du corps et la dynamique). L’ostéopathe teste différentes parties du corps afin de rechercher les zones problématiques.
  3. Le traitement repose sur des techniques manuelles, mais nous choisissons, bien sûr, les techniques les mieux adaptées et les moins traumatisantes pour le patient. La réhabilitation se spécialise dans la prévention, les soins d’urgence et la réadaptation suite à une blessure musculo-squelettique. Elle s’adresse principalement aux personnes ayant subi des blessures au cours d’activités sportives, lors d’activités physiques quotidiennes ou en milieu de travail.

Comments are closed.